24 mai 2019

"Les droits de l'Homme dans le passé et au présent" - Les 4.2 à la recherche d'indices dans la ville de Luxembourg

Nous avons commencé notre aventure à pied vers 10h. Nous étions accompagnés de nos instituteurs, Messieurs Heintz et Ziegler , ainsi que de Mme Gindt.

10h30 : premier arrêt à l’Hospice de Pfaffenthal. Cet ancien couvent accueille désormais des personnes âgées. Après avoir lu quelques informations sur le quartier, nous avons repris notre chemin en direction des Casemates.

11h00 : second arrêt aux Casemates. Il faisait tellement chaud ce matin-là que nous avons apprécié la fraîcheur des Casemates. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Casemates ont été utilisées comme abris pendant les bombardements. Elles pouvaient alors accueillir jusqu'à 35 000 personnes.

12h00 : troisième arrêt à Kanounenhiwwel , « colline des canons ». Le Monument National de la Solidarité se trouve sur le Kanounenhiwwel. Il a été érigé à la mémoire des victimes de la Seconde Guerre mondiale, en souvenir de la solidarité du peuple luxembourgeois et de la résistance face à l’occupation nazie. Devant ce monument historique brûle la flamme éternelle.

14h00: quatrième arrêt à la Villa Pauly, boulevard de la Pétrusse. La Villa Pauly a été construite en 1923 pour le docteur Norbert Pauly. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la villa a été réquisitionnée et utilisée comme siège de la Gestapo (Geheime Staatspolizei). Tortures et interrogatoires étaient pratiqués dans la cave. Au cours de cette période, la Gestapo a déporté des centaines de Juifs du Luxembourg dans plusieurs camps de concentration. La maison est devenue un symbole de la résistance contre le nazisme et l'oppression. Le 11 août 1989, la Villa Pauly a été déclarée monument historique. Aujourd'hui, elle tient lieu de siège au Comité Directeur pour le souvenir de la résis tance.

 

Après une courte pause sur la place de la Constitution devant la Gëlle Fra - monument du souvenir à la mémoire des soldats luxembourgeois morts au cours de la Première Guerre mondiale, nous nous sommes dirigés vers la Place d'Armes. Là, nous avons pu interroger les passants qui nous ont gentiment aidé à compléter notre questionnaire sur les monuments que nous venions de visiter. Pour nous récompenser, Monsieur Ziegler nous a offert une glace!

Heureusement que nous sommes retournés à l'école en bus, il était 15h20 et nous étions tous très fatigués.

Quelle chouette journée!

Chargement...